Saviez-vous que la dermite estivale peut devenir chronique ?

💡[ Quart d’heure culture #33 ]💡

Saviez-vous que la dermite estivale peut devenir chronique ? 😕

ℹ️ La dermite estivale est une affection de la peau fréquente chez les chevaux. Des petits insectes, (culicoïdes) viennent piquer nos acolytes pour se nourrir de sang tout en laissant leur salive anti-coagulante. Certains chevaux ne réagissent pas (enfin du moins pour l’instant 😈) et d’autres déclenchent une allergie, appelée DERE (Dermite Estivale Récidivante des Equidés).

🗓 Ces allergies sont facilement reconnaissables, souvent piqués du printemps à l’automne, les chevaux atteints de DERE font des réactions assez localisés, l’encolure et la base de la queue, font souvent office de pique nique à culicoïdes. 🧺 😩

Les symptômes sont assez vastes, démangeaisons, crins cassés, zones crouteuses, sensibilité au niveau de ces croutes, épaississement de la peau. Le surmenage de ces bestioles (dans les cas les plus graves et les moins traités) peuvent aussi amener à un amaigrissement du cheval, du à sa nervosité, mais aussi à des complications infectieuses. ⚠️

✅ Pour éviter que la dermite deviennent récidivante ou même chronique, il est extrêmement important de la traiter dès les premiers signes…

🔜 Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à nous : utilisation de baume apaisant pour limiter les démangeaisons (type Natural’Itch), alimentation riche en oméga 3 et 6, couverture anti-mouche, spray anti-mouche. 

💬 Chez Natural’Innov, nous vous proposons un Pack spécial en traitement interne et externe : le PACK DERMITE (https://www.natural-innov.com/produit/pack-dermite/)

Les chevaux de races Pur-Sang Anglais, Arabe, Frison, trait Breton, Shire, Connemara, Shetland, Welsh sont souvent plus prédisposés. Les symptômes apparaissent généralement entre 2 et 6 ans, et s’aggravent généralement au fil des années… La dermite estivale peut être héréditaire même si elle n’est pas contagieuse. 🤓