Qu‘est-ce que les chaleurs chez la jument et comment l’aider ?


Les chaleurs représentent une période assez stressante pour la jument et parfois redoutable pour le cavalier. Mais comment fonctionnent les chaleurs et surtout comment aider la jument à passer cette période avec sérénité ?


Qu’est-ce que les chaleurs chez les juments ?

Chez la jument, les chaleurs fonctionnent de manière cyclique. En général, les juments sont en chaleur pendant les beaux jours (entre avril et fin octobre/début novembre), mais certaines peuvent aussi l’être à l’année. L’activité ovarienne varie entre deux phases : la phase appelée « l’œstrus » et la phase appelée « l’interoestrus ».

Un cycle comprenant les 2 phases dure en règle générale une vingtaine de jours (21 à 22).

L’œstrus est la phase où la jument accepte l’accouplement, durant cette phase l’ovulation est possible. Elle dure en moyenne 4 à 7 jours.  Tandis que pendant l’intéroestrus elle le refuse.

Quelle est la période ?


Généralement, la période des chaleurs démarre à l’arrivée des beaux jours. Même si certaines juments sont en chaleur à n’importe quelle période de l’année. 


Si la plupart des juments ont leurs chaleurs pendant la belle période, c’est dû à la durée d’éclairement quotidien appelée photopériode, qui engendre un processus impliquant la mélatonine (aussi appelée hormone du sommeil, sécrétée par l’épiphyse située dans le cerveau) cette hormone intervient notamment dans la régulation du cycle sexuel.



Pour la plupart des juments les premières chaleurs arrivent entre 12 et 18 mois, et les dernières chaleurs vers 20 ans.


Quels signes peut vous montrer votre jument ?


Beaucoup de juments pendant leur période de chaleur, dans la phase d’œstrus, vont montrer un changement de comportement, parfois léger et parfois très compliqué à gérer.

Souvent on peut reconnaître une jument en chaleur quand elle devient de mauvaise humeur voire agressive, stressée, raide ou moins performante (à cause de douleurs ovariennes). Elle peut adopter une position campée, avoir la queue relevée ou avoir des contractions vulvaires. Par ailleurs, on peut aussi observer un “clignotement” du clitoris et des jets d’urine qui sont les signes les plus courants et représentatifs d’une jument en chaleur. En fonction de chaque jument elle peut montrer quelques signes, tous les signes et certaines n’en montrent aucun.

Pendant cette période, l’idéal est de tenir les juments à distance des étalons pour éviter toute mésaventure et rester vigilant pendant les moments de soins et de sellage, en cas de douleur elle pourrait montrer une réaction de défense.


Natural’Relax une solution pour vous aider ?


Pour accompagner votre jument dans cette période délicate, le Natural’Relax est votre allié.
Idéal pour les chevaux anxieux ou stressés, ce complément alimentaire est élaboré à partir d’une formule innovante particulièrement efficace pour aider la jument à trouver confort et sérénité pendant ses chaleurs :





  • Houblon

    Qui a une action bénéfique sur les syndromes prémenstruels.

  • Mélisse

    Pour calmer les troubles nerveux et digestifs.

  • Camomille

    Qui est un anxiolytique naturel.

  • Gattilier

    Qui est un sédatif léger particulièrement efficace pour les douleurs ovariennes.

  • Aubépine

    Qui est un sédatif nerveux doux qui n’a pas d’impact sur la tonicité.

  • Levure de bière

    Qui améliore le confort digestif.

Retrouvez le Natural’Relax en vente sur notre site web et chez nos revendeurs (liste disponible sur notre site) et n’hésitez pas à nous partager votre expérience sur ce produit.